Les news

28/01/2013 
Infos   >   Louis De Funès : 30 ans déjà, et quelques doublage3 commentaires

Louis De Funès : 30 ans déjà, et quelques doublage

 


Samedi dernier, nous fêtions un bien triste anniversaire : les 30 ans de la mort de Louis De Funès. Si l'acteur nous a quitté depuis 3 décénnies, sa côte de popularité auprès du public n'a jamais baissé, bien au contraire elle n'a jamais été aussi haute (même de son vivant).



Si ses interprétations (du gendarme Ludovic Cruchot, du commissaire Juve, de Victor Pivert, du Glaude,...) ont marqués le coeur et les esprits de tous les français à jamais, beaucoup ignorent que Louis De Funès a fait du doublage pendant 11 ans, avant d'accéder à une certaine notoriété.

En effet, Louis De Funès était notament la voix française de :

- Max Elloy dans "Sa majesté Monsieur Dupont" (Le Photographe Petrazelli) en 1950
- Nino Tarento dans "Je suis de la revue" (le couriser à vélo) en 1950
- Dante Maggio dans "Pour l'amour du ciel" (Nicolas, le cordonnier) en 1950
- Elisha Cook Jr. dans "L'Homme des vallées perdues" (Franck "Stonewall" Torrey) en 1953
- Charles Davis dans "Les Rats du désert" (Charles Davis) en 1953
- Le Gendarme-dactylo dans "Pain, amour et jalousie" en 1954
- Totò dans "L'Or de Naples" (Don Saverio Petrillo) en 1954
- Everett Sloane dans "Marqué par la haine" (Irving Cohen) en 1956
- Sam Levene dans "La Femme modèle" (Ned Hammerstein) en 1957
- Frank Jenks dans "La Loi du Seigneur" (un bateleur) en 1957
- Renate Rascel dans "Un de la réserve" (Nicola Carietti) en 1960 et "Le Jugement dernier" (Copolla) en 1961

Beaucoup de gens ignorent également que Jenny Gérard (directrice artistique des VF de : "Harry Potter","Retour vers le Futur", "Jurassic Park", "La Liste de Schindler",...), n'a pas toujours oeuvrée dans le doublage, puisque avant 1965 elle était la gérante de la société Story Films, avec laquelle elle a co-produit : "Pouic-Pouic" (1963), "Le Gendarme de Saint-Tropez" (1964) & "Le Gendarme à New York" (1965) de Jean Girault avec Louis De Funès.

On se quitte avec quelques extraits de doublages auxquels Louis De Funès a participé.

"Je suis la revue" (1951) :


"Pour l'amour du ciel" (1951):


"Pain, amour et jalousie" (1954):


"L'Or de Naples" (1955)

 

Vos commentaires
VOS COMMENTAIRES
3 avis
Toto c'était pour des films Italiens!
le film les Implacables,station mondaine,les piliers du ciel et ils etaient cinq!
Louis de Funès qui a doublé Toto, je l'ignorais complètement!
Merci pour l'info!