Les news

17/05/2019 
Bande Annonce VF   >   Grippe-Sou le clown et les ratés sont de retour!5 commentaires

Grippe-Sou le clown et les ratés sont de retour!


2 ans après le raz de marée et les 700 millions de dollars box-office mondial (dont 2 223 006 entrées en France) de "Ça - Chapitre 1", la Warner remet le couvert en dévoilant les premières images du deuxième et dernier opus adapté de l'oeuvre de Stephen King.


Si aujourd'hui la Warner semble confiante envers le projet, il n'en a pas toujours été de même... En effet, le projet - qui était dans les cartons depuis 2009 - est passé entre de nombreuse main, avec un scénario maintes fois remanié.





La faute à une oeuvre difficilement adaptable, de part la longueur des tomes (605 et 506 pages qui doivent tenir en 2 films de 2h pour pouvoir être projeté 6 fois dans une même journée), une narration non linéaire alternant constament entre passé et présent (à tel point que les époques - Octobre 1958/ été 1959 et Mai 1985 - sont  systématiquement rappelées en haut de chaque page), une histoire qui entremêle : meurtres et massacres d'enfants, alcool, drogue, masturbation homosexuelle entre 2 jeunes adolescents, lépreux libidineux qui propose des fellations tarifées à un hypocondriaque de 11 ans, névrosé battant les femmes, lynchage homophobe, père pédophile qui cherche à faire un test gynécologique à sa fille de 11 ans, dépucelage collectif lors d'une partouze entre 6 garçons et une fille de 11 ans (qui remettront le couvert à l'aube de la quarantaine),...



Mais au dela de ces passages qui peuvent poser problème au moment d'adapter un tel roman sans se heurter à la censure, "Ça", c'est avant tout une histoire d'amitié infaillible, 7 enfants stéréotypés (Bill le bègue, Ben le petit gros, Eddie l'asthmatique/hypocondriaque, Beverly la rouquine garçon manqué, Stan le juif, mike le seul enfant noir d'une ville rurale américaine dans les années 50, Richie la grande gueule)  rejetés à l'école, qui vont utiliser leurs différences pour s'unir et affronter une entité extraterrestre polymorphe prenant l'apparence de ce qui vous effraie le plus : et que l'on peu apparenter à une métaphore du monstre caché sous le lit, dans le placard, à la cave ou sous un pont. C'est sur cet aspect principal de l'histoire que la Warner, Cary Fukunaga, Barbara et Andrés Muschietti se sont concentrés en omettant volontairement certains passages plus délicats à adapter.


"Je suis mort par ta faute Bill, Ça était dans le caniveau, et tu l'as laissé me tuer".



Avec un budget de 35 millions de dollars (ce qui est le budget d'un petit film indépendant américain) pour le premier film, la Warner lançait donc le projet sans trop prendre de risque financier. Mais le pari fut payant, puisque "Ça - Chapitre 1", est le film d'horreur et le film fantastique le plus rentable de l'histoire du cinéma, battant les records détenus par "L'Exorciste" (1973) & "Sixième Sens" (2000).



La seconde partie se déroulera 27 ans après l'intrigue du premier film, ou nos 7 héros (Bill devenu écrivain, Ben architècte, Beverly styliste, Eddie chauffeur de limousine, Stan comptable, Richie animateur radio, et Mike bibliothécaire en chef de Derry) doivent se retrouver sur les lieux de leur enfance pour honorer une promesse : car Grippe-Sou est revenu. Mais comment affronter une créature fantastique ne vieillissant pas, lorsque l'on a perdu la mémoire, 1/3 de sa vie et son âme d'enfant?



Car comme le dit Stephen King, lorsque l'on est enfant, on croit aux contes de fées, aux monstres et à la magie. Lorsque l'on est adulte, on croit aux contrats de travail, aux contrats d'assurance et actes de propriété.




Ce sera tout l'enjeux de cette deuxième partie, retrouver la mémoire et son âme d'enfant pour tenter d'affronter une nouvelle fois et vaincre définitivement une créature démoniaque qui ne se laissera pas faire si facilement et leur fera revivre leurs pires cauchemars.



"Ça - Chapitre 2" sortira dans les salles le 18 Septembre prochain, la version française sera à nouveau enregistrée chez Dubbing Brothers sous la direction de Marie-Eugénie Maréchal et la plume de Sylvestre Meininger.

           
Vos commentaires
VOS COMMENTAIRES
5 avis
« On flotte tous en bas! ».
Aller plus que 3 mois à tenir!
La tortue est bien présente dans le premier film, de manière symbolique mais elle est la.
La boîte de cire de la cave.
La grosse bâche verte arrondie dans la rue quand Georgie court après son bateau.
Au fond de la carrière quand ils se baignent.
En lego dans la chambre de Georgie.

En fait la tortue a toujours été la, comme dans le roman!
La fin du livre met vraiment la larme à l’œil sur le destin et le prix à payer des personnages. Et en même temps il y’a la tortue et le macronivers qui risquent d’être un peu WTF à l’image.
Alors je suis un grand fan du roman, mais j’aime tout autant la mini-série que le film. Comme vous l’avez assez justement rappelé, Ça est inadaptable en l’etat. Donc même si le premier était soft et ne faisait pas peur, j’ai beaucoup apprécié cette ambiance de groupe.

Un problème que vous n’avez pas soulevé dans l’adaptation, mais qui me semble aussi essentielle, c’est qu’en 2h de film, il est impossible de présenter fidèlement 7 personnages principaux, le clown, la bande à Henry Bowers, les parents, la ville et ses habitants. Ils ont virés les flashbacks du livre pour que l’histoire soit plus linéaire, mais ça a dû être un casse tête ce film.

Après une seule chose m’effraie par rapport au second film, c’est que dans le bouquin ils retrouvent la mémoire de leur enfance en même temps que le lecteur découvre l’histoire. La vu qu’on a eu le premier film, ça va être compliqué de faire ça sinon le spectateur aura une longueur d’avance. Impatient de voir comment ils vont gérer le truc.